Comment entretenir son abri de piscine ?

Les abris de piscines sont réputés pour offrir à tous les propriétaires la possibilité de profiter de leur bassin. Et ce, même en période hivernale ou lorsque le temps se gâte. Les abris de piscines se déclinent sous différents modèles. On notera par exemple les vérandas, les abris de piscines télescopiques, amovibles, gonflables ou repliables. Tout comme les rebords, les lignes, le revêtement et la plage, l’abri de la piscine requiert un entretien régulier. Autrement, il risque de perdre son charme et les saletés vont corrompre son côté fonctionnel. La pérennité de l’abri va également être remise en question. Alors, comment faire pour entretenir un abri de piscine ? Comment se débarrasser des croûtes sur les galets de roulement ? Retrouvez tous nos astuces dans cet article.

L’entretien courant selon les matériaux

Un des facteurs qui influencent le choix des matériaux au moment de l’achat ou la construction d’un abri de piscine, c’est la facilité d’entretien. Bien que ce soit un élément souvent laissé de côté, il joue un rôle important. Mais comment bien nettoyer vos abris de piscine ? Si vous avez choisi d’opter pour un abri de piscine fait en PVC, un lavage à l’eau pourra être effectué lorsque vous remarquerez la présence de saletés. En revanche, si vous avez constaté que de la mousse se forme sur les parois, utilisez du détergent doux. Ensuite, effectuez des mouvements circulaires avec un chiffon doux pour en venir à bout.

Pour un abri de piscine en bois, une couche de peinture d’Époxy suffira pour lui procurer une résistance à l’usure et pour éloigner les mites. Pour le fer forgé, il faudra une couche de peinture antirouille. Ainsi, même en cas d’intempéries, il conservera toute sa splendeur.

Maîtriser l’humidité

La maîtrise de l’humidité est un must en matière d’entretien d’abri de piscine. En effet, il faut savoir que l’humidité est propre à toutes les piscines couvertes, car la chaleur ne s’évapore pas dans l’air. Alors, pour maîtriser ce phénomène, pensez à couvrir votre bassin avec une couverture à bulles. N’oubliez pas non plus d’installer un déshumidificateur pour régler le taux d’humidité en asséchant l’air humide. Sinon, il est aussi possible de limiter l’évaporation en chauffant l’air. Ainsi, la température ambiante est supérieure à celle de l’eau et il y a moins de risque d’humidité.

L’entretien des rails et accessoires

Pour nettoyer les surfaces thermolaquées, prohibez l’usage de produits agressifs et des tampons abrasifs. Autrement, la structure de votre piscine sera endommagée. Il en va de même pour le nettoyage des plaques de remplissage. Évitez de frotter les plastiques de la surface en polycarbonate avec du matériel abrasifs.

En ce qui concerne les rails, la fréquence de nettoyage est de 5 fois par an. Pensez également à lubrifier les rails de guidage pendant l’entretien. Faites de même avec les galets de roulement. Pour les accessoires en inox, nettoyez une fois par mois en enlevant les dépôts avec une éponge et un chiffon.

Conseils pour protéger, sécuriser et réchauffer sa piscine