Comment chauffer un abris de piscine haut ?

Un abri de piscine permet d’optimiser l’utilisation du bassin. Il offre des avantages non négligeables comme la sécurité des enfants et le maintien de l’hygiène de l’eau, car les feuilles, les insectes et les impuretés ne se déposent pas à la surface. Cependant, à la fin de la belle saison, il semble compliqué de maintenir la température de l’eau à une température agréable sans chauffer l’abri.

L’importance de l’isolation des abris de piscines

Un abri de piscine permet de prolonger la saison des baignades. L’effet de serre provoqué par les rayons du soleil qui traversent les parois vitrées fait monter la température de l’eau d’environ 7 à 9 degrés. Par contre, l’efficacité de ce chauffage naturel dépend de plusieurs critères :

  • du matériau et de l’épaisseur du vitrage ;
  • du pouvoir isolant du matériau utilisé.

L’importance de l’isolation va permettre à l’eau de garder une température convenable. Si l’abri est en verre minéral, l’idéal est d’opter pour du double vitrage. Ce matériau est certes esthétique, mais reste lourd et fragile. De plus, son prix sera assez élevé à l’achat.
Le polycarbonate propose le meilleur rapport qualité/prix du marché. Il est plus léger que le verre minéral et beaucoup plus résistant. Il filtre bien les rayons UV et offre un excellent isolant thermique.
Le plexiglas laisse bien passer la lumière et permet donc au soleil de chauffer correctement un abri de piscine. Il résiste bien aux rayures et aux produits chimiques.
Les vitrages en PVC ou en résine laissent peu passer la lumière, par conséquent, le soleil aura du mal à chauffer l’intérieur de l’abri.
Maintenant, il faut savoir que, lorsque la température extérieure descend au-dessous de 10 degrés, le chauffage naturel ne sera pas suffisant pour continuer à maintenir une température ambiante confortable. Il faut donc utiliser un chauffage d’appoint.

Quels types de chauffages pour abris hauts utiliser ?

Différents types de chauffages d’abris hauts existent pour continuer à se baigner durant la saison froide. Il s’agit de :

  • la pompe à chaleur ;
  • la chaudière au gaz ou au fioul ;
  • le déshumidificateur ;
  • les panneaux solaires.

La pompe à chaleur représente le type de chauffage le plus économique pour l’abri de piscine sur le long terme. Bien que cher à l’achat, cet équipement peut faire monter l’eau du bassin jusqu’à 28 degrés en fonctionnant 7 à 8 heures par jour. Ce système utilise les calories présentes à l’extérieur et les transfère à l’intérieur pour chauffer l’abri.
Vous pouvez aussi étendre l’installation de chauffage à gaz ou au fioul pour chauffer l’abri. Ce système doit être associé à un déshumidificateur pour empêcher les problèmes de condensation et d’humidité provenant de l’eau de la piscine.
Les panneaux solaires sont également une solution pour chauffer l’eau du bassin et l’abri. Le prix dépendra du nombre de panneaux nécessaires au chauffage de l’abri.
Le réchauffeur électrique peut servir au chauffage de l’eau de la piscine. Il prend peu de place, chauffe l’eau rapidement et s’installe facilement. Mais cela reste la solution la plus énergivore sur le long terme.

Conseils pour protéger, sécuriser et réchauffer sa piscine